Un forum rp fermée.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mangame story

Aller en bas 
AuteurMessage
Natik
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Mangame story   Mar 13 Sep - 21:06

"Bienvenue à vous chers jeunes gens."

Un homme se dressait sur une estrade, le sourire aux lèvres. Habillé dans un costume entièrement blanc au milieu d'une pièce vide il y avait encore une seconde. Au total, une trentaine de jeunes adultes se trouvaient présent dans la pièce, sans le compter lui bien entendu. Simple intermédiaire et porte parole.

"Alors, avant que vous ne disiez quoi que ce soit, laisser moi vous donner quelques explications simples."

Il attendit quelques instants que le brouhaha de plus en plus présent se dissous. Seulement, comme d'habitude rien y faisait, personne n'est jamais d'humeur à obéir le premier. Alors d'un geste de la main il activa un sortilège de silence.

"Bien... Vous avez été choisit au hasard, enfin presque. Puisque vous allez vous rendre compte que certains d'entre vous se connaissent. Afin, de jouer à un jeu assez particulier. Ce dernier consistera à vous massacrer entre vous en utilisant que vos main et vos pieds pour attaquer."

Son air sérieux ne laissait aucune place au doute et les autres le regardait d'un air ahuri et certains effrayés. On pouvait aisément deviner qui était fan de manga de ce genre, contrairement à d'autres qui se trouvait dans l'incompréhension. Il sourit, puis se mit à rire franchement avant de continuer.

"Je plaisante ! Ce n'est pas un jeu ou le but est de vous faire mourir. Mais... Vous serez effectivement filmé et vu par beaucoup de monde. Certains d'entre vous se souvient avoir répondu à un questionnaire sur vos manga et jeux vidéos préféré ?"

Il attendit quelques instants pour voir les réponses de ses interlocuteurs. Certains avaient positivement hoché la tête à sa question. Preuve qu'ils s'en souvenaient encore. Ce qui contenta le porte parole.

"Bien... Il se trouve que nous nous sommes servit de ce test pour pouvoir sélectionner les mondes dans lesquelles vous allez être téléportés."
Bien sûr il continua ignorant totalement les gens gesticuler et les lèvres bouger sans émettre le moindre son. La magie du silence, il adorait ce sors. "Vous serez par groupe de trois, groupe impossible à changer. Ce qui nous fait... Voyons vous êtes une trentaine si je ne me trompe pas... Donc 10 groupes en compétition pour la somme de 15 millions d'euros. Oui, vous avez bien entendu, c'est une compétition qui vous permettra de gagner gros. Enfin... Si vous réussissez bien sûr."

Il sourit et attendit un peu que les jeunes gens se calmes. Se posent des questions en eux-même, se tourne vers les autres pour voir s'ils semblaient avoir entendu pareil, pour finalement accepter de l'écouter encore un peu. L'intérêt de l'argent, surtout une somme monstrueuse est aussi une belle magie. Bien que certains soit quelque peut sceptique. Peu importe, ils seraient obligé d'y croire après la première épreuve.

"Donc, les dix équipes formé seront en concurrence indirecte. Chacun des groupes sera envoyés dans un monde différent. Autant pour le côté pratique, que pour éviter que vous vous mettiez des battons dans les roues. La situation en elle-même sera déjà assez difficile à gérer, sans en rajouter une couche supplémentaire."

Il fit une nouvelle pose durant laquelle il permit à ses jeunes d'ingérer ce qu'il disait. Il avait beaucoup d'informations à donner et ne voulait pas qu'ils en oublient l’essentiel. Pendant ce petit interlude, une table avec des portables à clapet apparut entre lui et les autres.

"Les portables ont tous été attribué automatiquement à chacun d'entre vous. Il vous sera très utile. Je vais vous expliquer, écoutez moi bien. À chaque fois que vous serez envoyé dans un monde, le portable recevra un message des différents objectifs à accomplir. Un objectif personnel pour chacun d'entre vous et un objectif de groupe pour le groupe entier. Je précise que dans la somme à gagner elle sera diviser en trois. Elle ira uniquement au groupe gagnant, mais la totalité sera divisé selon le nombre de point reçu individuellement. C'est à dire que vous serez également en concurrence avec les membres de votre propre groupe. Cependant, je vous déconseille de vous mettre mutuellement des battons dans les roues."

Il s'interrompit en souriant. Malgré cette avertissement beaucoup faisaient des erreurs aux détriments des points généraux du groupe et se retrouvait bon dernier. Alors que certains auraient facilement pu faire un sans faute.

"Je vous invite à rechercher votre propre portable. Vous y trouverait à l'intérieur la liste des mondes que vous allez visiter. Et également le nom des personnes qui vont être avec vous."


Il attendit qu'ils le fassent, ne voulant pas que leur concentration dans la recherche les empêches d'entendre correctement ce qu'il lui restait à dire. Cela prit un peu de temps puisque ces derniers n'étaient même pas ranger par ordre alphabétique.

"Sachez qu'il est important que vous ne le perdiez pas. Bien que les missions d'absolument tout le groupe y soit affichés, il peut arriver que vous soyez téléporté dans des endroits différent. Et aussi parce que vous aurez un gage à accomplir en plus des missions habituels si vous voulez son remplacement. Ensuite... Comme ce sera votre première fois, les choses vous seront... Facilités. Les gens que vous croiserez dans leurs mondes seront... Plus accueillant... Comme s'ils vous connaissaient et gardaient un bon souvenir de vous sans pour autant se rappeler qui vous êtes. C'est autant pour vous faciliter les choses que pour vous garder envie. Car bien sûr... Certains d'entre vous ont des goût prononcé pour les défis et le danger. Surtout le danger..."

Oui surtout, il hallucinera toujours de voir ce qu'est capable de faire une personne totalement fan d'un personnage. En tout cas en pensée, mais c'est parfois effrayant et ou drôle de voir ce qu'ils peuvent réellement faire. Et même cette facilité d'intégration, selon le personnage choisit ils n'étaient pas à l'abri du danger. Il se souvint qu'un certain Kabuto avait faillit totalement démembrer justement l'un de ses fans. Catastrophe évité heureusement.
Le porte parole se reprit pour pouvoir ajouter.

"Vous serez téléporté automatiquement à l'endroit le plus proche de vote objectif personnel. Et ceux, quelques soient la choses que vous faisiez juste avant..." Un léger sourire apparut, se rappelant d'une demoiselle en train de prendre sa douche durant la téléportation. La situation qui s'en suivit avait été relativement cocasse et à vrai dire l'organisation encourageait grandement ce genre de chose pour l'entrer de jeu lorsque c'était possible. "Vous serez automatiquement téléporté, suite de la réussite, ou de l'échec de vos missions. À l'endroit et dans la tenue d'où vous étiez parties. Les éventuelles vêtements que vous aurez utilisé durant les missions seront entreposés dans vos chambre. Petit bonus souvenir pour tous les participants."

Il réfléchit quelques instants et il laissa le sortilège de silence se dissoudre. Certains commencèrent à s'en rendre compte rapidement et il les laissa parler entre eux. Répondant par moment à des questions, avant de finalement ne faire que ça. Ne faisant, comme il le craignait, dans la majorité des cas, que répéter ce qu'il avait dit. Jusqu'à ce qu'une sonnerie se fasse entendre.

"Oh, je crois que c'est l'heure. Je vous souhaite bonne chance et bon courage. Je vous garderait à l'oeil."

Tous put voir sans exception son sourire amusé. Il adorait les nouveaux qui n'y connaissait rien, c'était encore plus marrant que les vétérans qui avaient choisi de renoncer à la récompense pour refaire une série d'épreuve du même chose. Cependant, à un niveau plus difficile puisque la tâche n'était plus du tout facilité cette fois et pour cause... La récompense était triplé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cris-morkaj.kanak.fr
cristal

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Mangame story   Dim 7 Oct - 15:41

J'étais là, dans la totale incompréhension qui s'imposait. A vrai dire je n'avais aucune idée d'où je pouvais bien être. J'étais certaine de ne pas m'être endormie et donc la situation m'échappait totalement.  Il y avait du monde, trop de monde que je ne connaissais pas. Je n'eus pas le temps d'observer davantage qu'une voix m'avait sorti de mon attention envers eux. 

Un homme nous saluait. Qui était-il? Aucune idée encore une fois. Je ne l'avais jamais vu et je ne connaissais personne qui pourrait posseder un costume entièrement blanc, ce n'était pas commun. D'un rapide coup d'oeil je m'aperçus qu'effectivement l'age des gens autour de moi n'était pas si élevé que ça, essentiellement, il s'agissait de jeunes adultes, comme moi. Mon regard retourna auprès de Monsieur costume blanc afin d'écouter ses explications, qui j'espérais allaient être compréhensible en plus de me sortir de la peur qui s'insinuait en moi peu à peu. 

Mais contrairement à moi, certains discutaient et ne faisait pas attention à ce qu'il avait dit. Ce genre de personnes m'exaspérait.  D'un geste de la main de l'homme, le silence se fit. Je ne savais pas comment il avait fait ça mais c'était assez impressionant. Qui n'a jamais réver de faire taire quelqu'un ou un groupe parcequ'il génait? Il devait avoir un certain charisme pour pouvoir faire ça.  L'homme donna les premières explications et je mis un certain temps avant de réaliser ce qu'il venait de dire. 

Jouer à un jeu, c'était ok. J'aimais bien jouer à des jeux. Mais les mots "massacrer" et "entre vous" avaient assez de mal à passer jusqu'a mon cerveau. J'avais forcément mal entendu. Il était impossible que je joue à ce genre de jeu qui finit toujours mal. Autant que je m'en souvienne, dans chaque manga que j'avais lu de ce genre rien de bon n'en sortait. Et je savais très bien que si je devais me battre, je ne ferais pas long feu. Non, non, non, non.... j'avais du mal entendre. Je recula tout de même pour mettre de la distance avec les autres. Je ne les connaissais pas et je n'avais pas confiance.

Puis il se mit à sourire et à rire. Une plaisanterie. C'était une plaisanterie. Putain. Ce n'était pas drôle. La peur fut remplacée par la colère. Je ne l'étais pas souvent mais je détestais avoir peur et qu'on se moque de moi. Qui qu'il soit il ne m'étais pas sympathique. Malgrès cela ma colère se dissipa bien vite quand il dit qu'on allait être filmé. Je regarda tout autour de moi pour essayer de voir d'éventuelles caméra, mais n'en vit pas. Soit il y en avait pas, soit elles étaient bien cachées.Vu que je ne les voyait pas je décida de faire comme si elles n'existaient pas, c'était sans doute le mieux au vue de ma timidité légendaire.

Puis une question fut posé. Ou plutôt une fausse question fut demandé.  Est-ce qu'on se souvenait avoir répondu à un questionnaire sur les mangas et jeux vidéos que l'on préférait. Non. Je ne m'en souvenais pas. Ou plutôt je ne me souvenais pas de quel questionnaire il s'agissait. J'en avais rempli des questionnaires, pour nintendo, pour namco, pour manga news, pour... Il poursuivit ses explications me sortant de mes pensées. Le mot "téléporter" m'interpela une seconde. Est-ce qu'il nous avait téléporter ici? Ca expliquerais comment je me suis retrouvé là mais... ce n'était pas possible, en toute logique. Ma bouche s'ouvrit toute seule pour faire un "quoi" stupide comme je sais si bien les faires mais aucun son ne sortit. J'esseya alors de parler mais rien. Aucun son ne sortait de ma gorge et c'était le cas pour tout le monde apparement. J'angoissais a présent. Etre privé de ma voix était horrible. Et si je ne pouvais plus parler pour toujours?! Comment j'allais faire pour communiquer ou même chanter?! L'homme continuait de parler, lui. Il disait des choses qui m'interessait à moitié. Du moins jusqu'à ce que j'entende qu'on pouvait gagner 15 millions d'euros. J'essaya alors de digérer tout ce que j'avais entendu jusqu'a présent. Une compétition par groupe de trois qu'on ne pouvait pas changer et si on gagnait, on remportait 15 millions d'euros. Une jolie petite somme c'était certain. Ca me plairait de gagner...Oui.... c'était interessant, mais étrangement ça m'importait moins que de retrouver ma voix... JE VEUX MA VOIX!!! ... Mais rien n'y faisait. Alors je me résigna à attendre, en me calmant sur ce fait. Je ne pouvais rien faire d'autre qu'écouter. On était tous dans le même état, c'était évident, si il pouvait nous téléporter, peut-être était-ce lui la cause de notre mutisme? Ou alors j'étais vraiment dans un rêve? Je n'arrivais pas à croire ce que ce mec disait. C'était invraisemblable. Etre téléporté, envoyé dans un autre monde était impossible. Mais il avait l'air sérieux et ça me faisait peur. Je n'avais pas envie de quitter mon chez moi -même si c'était déjà fait-. 

Il fit une pause durant laquelle une table apparu comme par magie sur laquelle était disposée des portables à clapet. Au vu du nombre je compris assez vite qu'on allait nous les donner. J'écouta attentivement cette fois-ci. Sur le portable nous aurons des objectifs à accomplir. Je me fichais de la somme à gagner, tout ce que je voulais c'était revenir en vie -et retrouver ma voix-. Il nous invita à chercher notre portable ce qui prit un temps faramineux durant lequel je me posais mille et une questions. Qui allait être avec moi? Pas des gens horrible j'espère! Je n'eu pas le temps de l'ouvrir pour voir les informations qu'il y avait dessus que l'homme continua ses explications interminables. Il était évident qu'il ne fallait pas le perdre. Comment ça téléporter dans des endroits différents? Que... Quoi?... Bon voyons le bon côtés des choses. Ca allait être plus facile d'après ses dires... dommage que je ne lui fasse pas confiance. 

Comment ça certains ont le goût prononcé pour le danger? Pas mon groupe j'espère!! Et pour empirer le tout on pourrait être téléporté n'importe quand?! Pas quand on dors quand  même! Une minute!!  Depuis quand on peut téléporter des gens?! Mais c'est n'importe quoi! C'est une blague? Une plaisanterie? Comme au début? Dite moi que c'est pas pour de vrai! Un autre quoi sortie automatiquement de ma bouche mais cette fois-ci avec du son! Ah!! Enfin! Je peux reparler! Génial! La boule de stresse qui s'était formé dans mon ventre s'enleva, du moins une partie. L'angoisse de ne rien gérer pour le moment me faisait mal au ventre. Tout le monde parlait à nouveaux et bientôt c'était un brouhaha. Pour ma part j'ouvris mon téléphone, esseyant de me familiariser avec lui. Il était simple. Je vus une liste écrite mais n'eu pas le temps de la lire car une sonnerie vint m'interrompre. Monsieur costard blanc nous souhaita alors bon courage puis pouf la salle blanche disparu devant mes yeux pour se transformer en un local dans lequel était disposé une table de casino et des machines à sous. 

Cet endroit ne me disait rien, je me tourna pour voir l'autre côté, là où devait se trouver la sortie et m'aperçut qu'il y avait deux autres personnes avec moi, dont une que je connaissais. Un grand soulagement s'insinua en moi et je ne pu m'empécher de sourire en la voyant tout en contenant quelques larmes. 

"- 'Tik!! Mais c'est quoi tout ça?! Je pige que dalle!"

Puis je jetta un regard vers l'autre individu, le troisième membre de notre groupe. Un garçon aux cheveux châtain foncé voir brun et aux yeux bleu. Il souriait et avait l'air d'être content. Je ne voyais pas pourquoi. On était je ne sais où... quoi que peut-être pas. J'avais comme l'impression de connaître l'endroit. Je décidais de sortir par l'unique porte et me retrouvit à l'extérieur. Un grand batiment était sur ma gauche. Je me retourna pour voir le local et ce que je vis me laissa sans voix. En grosse lettres bien voyante peut-être lumineuse dans la nuit était écrit "Deimon Devils Bats" Comme pour confirmer ce que j'essayais tant bien que mal d'admettre, le garçon déclara:

"- On est à Deimon, le lycée des Devil bats, dans Eyeshield 21."

Je me tournai dons vers lui, il avait l'air de savoir ce qu'il en retournai. Il souriait, il avait assez content. Un rapide coup d'oeil à mon téléphone et je réussi à me convaincre que nul doute était possible. Nous étions bien dans Eyeshield 21.

"- Oui."; fit-je tout bas.  

Mais je ne comprenais toujours pas comment c'était possible. Je regarda encore une fois le portable et notemment l'objectif que l'équipe avait ainsi que mon propre objectif. Ca n'allait pas être simple cette histoire. "Participer à un match et le gagner". Se faire recruter dans l'équipe alors qu'on avait aucune capacité sportive allait être difficile. En même temps il semblerait que l'effectif ne soit pas forcément complet. J'ignorais encore à quel moments nous en étions, mais la "niche" de  Buta Bro le cochon n'était pas là, ce qui signifiait que nous n'étions pas à l'époque de tournoi de Kanto et qu'ils n'avaient pas affronté les Koishin Poseidon. Et cela me rassurait beaucoup, les Poseidon étant une équipe très difficile à battre. J'observai les horizons avant de me souvenir que contrairement à moi et au gars avec nous, Natik ne savait rien de ce manga. Il fallait peut-être lui expliquer certaines choses. 

"- Bon, c'est pas tout ça mais si on veut pouvoir participer à un match il faudrait déjà se faire recruter. Ah et au fait moi c'est Draven. Et vous deux? Vous connaissez Eyeshield 21?"

Oui c'était certain que pour jouer il fallait faire partie de l'équipe. Mais Hiruma ne prendrait pas deux filles qui ne font pas de sport dans son équipe, ça lui serait inutile. En même temps... peut-être qu'il leur manquait de l'effectif? Je ne voyais pas les vestiaires, qui d'après mes souvenirs étaient construit après la victoire des Taïyo... non des caméléons. Du coup il manquait surement de l'effectif au club. 

"- Oui. J'ai lu tous les mangas et vu l'animé. Je m'app... on s'appelle toutes les deux Anaïs, du coup appelle nous par nos surnoms, moi c'est Cristal."

C'était mieux comme ça. Je voulais bouger, aller au terrain d'entraînement les voirs, ou plutôt le voir. Certes j'avais peur mais je connaissais bien le manga, les personnages et on devait pouvoir s'en sortir. On ne risquait pas de se faire tuer. Il était pas question en revanche que j'y aille seule, à ça non.  Je n'allais pas me séparer de la seule personne que je connaissais ici. Sauf qu'elle ne connaissait rien de cet endroit. Bon je lui présenterais les personnage au fur et à mesure. C'était le plus pratique que si je lui donnais les noms comme ça en plus je ne savais pas qui était dans l'équipe actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natik
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Mangame story   Jeu 25 Oct - 20:39

J'étais tranquillement installé à mon bureau comme d'habitude, la musique en bruit de fond. Puis l'instant suivant je me retrouve littéralement le cul par terre, plus un son durant quelques instants et plein de monde autour de moi. Je me sentis rapidement oppresser, surtout en voyant que ce n'était que des inconnus présent. Ne sachant pas à quoi m'attendre, je me suis rapidement levé, me mettant dans une position un peu moins inférieur par rapport aux autres. Sauf que certains sont grands... Mon regard se porta sur l'homme à l'estrade qu'après-coup. Je ne l'avais pas capté du tout, du moins jusqu'à ce qu'il parle dans le silence ambiant. Tiens d'ailleurs, ils étaient tous étrangement calme...

Je n'avais pas cherché à parlé et me contenter d'écouter. Avide de savoir ce qui se passait et ce que je faisais là. Sauf que sur le moment, j'aurais peut-être préféré être ignorante. Je dus pâlir, comme certains autour de moi, la boule au ventre. Sauf que l'annonce de l'homme en blanc n'était qu'une simple boutade. Pour se moquer de nous ? Ou bien pour être sûr de capter totalement notre attention ? Je préférais me taire et écouter docilement la suite. Le questionnaire de manga, je ne m'en souviens pas, par contre pour le reste... Il donnait des informations qui n'étaient pas prêts de quitter ma tête. Je ressentais subitement de la convoitise, mais j'avoue que j'ignore si c'est pour les 15 millions ou bien pour l'idée de pouvoir rencontrer des héros de jeux vidéos et de mangas... Et si c'était lié à un questionnaire auquel j'aurais répondu... Un grand sourire d'excitation s'afficha sur mon visage.

Malgré tout, je restais quand même stressé par cette situation insolite. Alors autant dire que je me retrouvais assez vite agacer alors que tout le monde partait chercher le téléphone portable qui lui était attribué. Pestant à voix basse sur les gens qui restaient en plein milieu au lieu de s'éloigner pour laisser la place aux autres. Si j'avais eu encore une voix. Je jurais à voix haute, tenter de dire d'autres mots, mais rien n'y fait. Je parlais, je ne sentais aucune différence par rapport à d'habitudes, mais aucun son ne sortait... Ok... J'ignorais totalement pourquoi et préférais essayer de ne plus y penser pour me concentrer sur la suite des choses. Mon portable en main, je le garder près de moi comme par peur de le perdre ou de me le faire voler. J'ai bien compris qu'il ne valait mieux pas le perdre... Enfin... Tout dépend du gage... Je secouais la tête pour tenter de chasser certaines penser avant de me concentrer autour de moi. Les voix semblaient être revenues et je fis un teste de suite, dans un murmure, pour ne pas me faire remarquer de mes plus proches voisins. Ma voix étais-là, je fus un peu soulagé, mais j'étais maintenant stressé à l'idée de rencontrer des inconnus. Pourvu que ce soit des gens sympas et plus débrouillard que moi aussi et moins timide aussi et moins peureuse aussi... Bon, ce n'est pas gagné...

Je ne faisais plus vraiment attention et c'est donc avec étonnement que je découvris que j'avais changé de lieu. Sans vraiment comprendre comment, mais je compris vite le pourquoi en me disant qu'ils avaient eu envie de commencer les missions rapidement.

"Ouf, au moins on est ensemble..."
Je remarquais le garçon qu'après coup. Lui lançant un petit sourire pour le saluer. J'aurais préféré être qu'avec Cricri en fait... Cette dernière sortait, sans que je comprenne pourquoi. Jusqu'à ce que les deux identifies l'endroit, enfin surtout le manga...
Je regardais avec insistance Cricri. Pour le coup, c'était elle la spécialiste qui avait dû répondre Eyeshiels 21 dans ce fameux questionnaire. À moins que ce soit l'autre ? Un match ? Quel match ? J'avais toujours le téléphone serré dans la main et je n'avais pas encore regardé les objectifs, alors forcément, je le regardais un peu avec un air ahuri.

"Je connais de nom seulement et du coup mon surnom, c'est Natik."

Je préférais ne pas poser la question en fait. Je venais de penser que le téléphone contenais nos objectifs et je regardais ce dernier pour avoir la réponse à ma question. Ce qui m'évita de passer pour une stupide. Gagné un match, je comprenais mieux maintenant et pour ma part voler l'arme d'Hiruma...

"Hiruma, c'est pas celui qui fonçais à moto sur le terrain à un moment ? Ou je confonds avec une autre anime que tu m'as parlé ?"

Possible que je confonde ou que je me mélange totalement. Elle m'en avait parlé déjà un peu, mais j'en garde pas non plus de gros souvenir puisque je ne me suis pas intéressé au manga. Je me tournais vers Draven, il savait du coup lui aussi. J'avoue que ça me sauvais la mise, parce que je ne saurais pas comment m'y prendre dans un manga que je ne connais que de nom. Ce dernier poussa un léger soupir avant de nous sourire.

"On va déjà aller au terrain. On devrait les croiser assez facilement là-bas puisqu'il n'y a personne ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cris-morkaj.kanak.fr
cristal

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Mangame story   Sam 3 Nov - 1:23

Je voulu répondre immédiatement à la question de Natik au sujet d'Hiruma, mais l'autre dit qu'on devait déjà aller au terrain. Oui ça c'était évident. Ils devaient tous s'entraîner, ou alors ils étaient en cours... Alors qu'on marchait je répondis à Natik:

"- Hiruma c'est le capitaine et le quatterback de l'équipe, celui qui lance la balle, et aussi mon perso préféré. Je pense que tu te souviens un peu de son visage? De toute façon tu pourras pas le louper. Il a de grandes dents et un énorme sourire placardé sur son visage.
  - Sans compter ses oreilles d'elfes et ses cheveux blond en bataille. "  

Je ne l'aurais pas décris autrement.

" - Par contre, faudra bien qu'on fasse attention.  Hiruma possède un carnet."

Le carnet de menaces avec lequelle il faisait chanter certaines personnes pour avoir ce qu'il désirait. Pour le moment il ne devait rien avoir sur nous, à moins que les organisateurs de tout ça ai pris leur disposition et qu'ils savent réellement des choses honteuse à notre sujet.

"- Ta mission a un rapport avec lui, donc?"; fit-il. 

Je me tourna aussitôt vers elle. Si elle avait une mission avec lui ça n'allait pas être de la tarte. Si je pouvais l'aider je le ferais, bien naturellement. Quand a Draven, il en avait déduis, vu qu'elle ne connaissais pas le manga, que puisqu'elle connaissait le nom d'Hiruma il devait être écrit dans ses missions. 
Nous arrivames au stade. Comme prévu quatre personnes étaient là en train de s'entraîner, supervisé par une cinquième, une fille, la manager de l'équipe. Je décidai de rester un peu en retrait pour présenter à Natik qui se trouvait en face de nous.

"- La fille c'est Anezaki  Mamori, la manager de l'équipe. Elle fait aussi partie du conseil de discipline du lycée. "

Je pointa du doigt l'énorme individu qui tapait dans un espèce de mannequin.

"- Lui c'est Ryokan Kurita, un membre de la ligne, l'un des fondateurs du club.  "

Je lui montrais ensuite un garçon de petite taille, la peau légèrement mat avec un faciès s'apparentant un peu plus au singe qu'a l'homme. Il avait des mains gigantesques.

"- Taro Raimon, aussi appelé Monta, il porte le dossard 80 c'est un receveur. "

Un peu plus loin, en train de faire des pas chassé avec l'aide d'une échelle disposé sur le sol, un jeune garçon lui aussi de petite taille.

"- Et lui c'est Sena Kobayakawa, Eyeshield 21. Mais chut, a part Hiruma et Kurita personne n'est censé le savoir pour le moment."

Un peu plus loin, tenant une mitraillette contre lui, machant du chewing-gum, un grand type, blond, svelte était assis à taper des choses sur son ordinateur. 

"- Et comme tu l'aura deviné la-bas c'est Hiruma... "

Draven revint vers nous. Lui aussi avait observé la scène afin d'établir à quel période de l'histoire nous en étions. Il était arrivé à la même conclusion que moi.

"- Le match contre les caméléons, c'est ce qui nous attend."

Autant dire que je n'étais pas ravie. Les caméléons faisaient partie de ses équipes misant tous sur la force, on allait se battre contre des voyous. En même temps leur lycée s'appellait le bahut des rebelles ce n'était pas pour rien. Si on voulait voir le bon côté des choses, c'était une équipe assez faible et on devrait pouvoir remporter le match sans problème. Si on se faisait pas dégommer avant. 

"- Bon on y va?"; demanda Draven souriant.

Il avait l'air exitée, moi je stressais à mort. Je voulais pas faire d'erreur. 
Finalement on descendit jusqu'au terrain ou on fut acceuilli par Mamori. 

"- Bonjour Anezaki!"; dit-il. 

Pour ma part je me contenta d'un petit mouvement de tête. 

"- Dites donc, pourquoi vous ne portez pas l'uniforme du lycée? Et qu'est-ce que vous faites par ici à cette heure? J'espère que vous ne comptiez pas sécher!"

Les uniformes! J'avais complètement oublié! C'est vrai qu'ici ils portent des uniformes pour aller au lycée. 

"- Les cours ont pas encore commencer.
- Ce n'est pas une raison. Vous êtes dans l'établissement. Allez vous changer! "

Elle nous fit faire demi-tour. J'avais l'impression d'être dans un jeux vidéo et que pour pouvoir passer il fallait accomplir une quête secondaire stupide. Et en plus de ça elle nous disait de se dépêcher. Un peu plus loin je me tourna vers mes camarades.

"- Où est-ce qu'on va bien pouvoir trouver ça? Ca n'a aucun rapport avec le manga ça. 
-  Je vous aurait bien dit dans les vestiaires, mais non seulement aucun des membres de l'équipe n'a ma taille et en plus il n'y aura pas d'uniforme de fille. Il doit  y avoir une buanderie ou quelque chose dans le genre dans le lycée. 
- Ou un magasin! Il me semble avoir vu que dans certain lycée japonais ils vendaient à l'entrée les uniformes ou les chaussures d'intérieur."

J'espérais qu'on trouve l'uniforme assez rapidement, d'ailleurs une autre question me venait à l'esprit. Est-ce qu'on était inscrit sur le lycée? Surement sinon on ne pourrait pas intégrer l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natik
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Mangame story   Ven 30 Nov - 21:42

"Oui, je dois lui voler son arme."

Autant rapidement répondre à sa question pour ne pas l'oublier. Le garçon se contenta d'hocher la tête avant de regarder son téléphone. Sûrement pour regarder les objets de tout le monde et le sien également. Ce que je dis également, écoutant les explications de Cricri qui tentait de me développer rapidement les essentiels du manga. Notamment les différents personnages que l'ont pouvoir rencontrer à coup sûr.

"Par contre... T'es consciente que je vais oublier le nom de tout le monde ? À part Hiruma ?"


Bah, elle devait sûrement sans douter. Vu le nombre de fois où je me loupe totalement avec les prénoms des autres. Et surtout ceux des mangas et des jeux vidéos... Tout comme le match contre les caméléons... Je sentais que j'allais les laisser décider d'une grande partie des chsoes à ma place. Car en plus de ne pas connaître le manga, je ne connais pas les règles de jeu du sport concerné. Cependant, je ne dis rien et me contentais de suivre Draven qui avait prit les devants. Saluant là... Heu.. L'entraîneuse ? J'avais déjà oublié... D'un signe de la main. Pour se retrouver à faire rapidement demi-tour parce qu'on avait oublié un détail essentiel du manga... Enfin, du contexte du manga.

"En même temps... On est dans l'univers du manga... C'est plutôt logique qu'il soit plus développer que ce qu'on voit sur les images... Par contre... On paie comment ?"


Bien entendu, je me mis à fouiller mes poches. Bien sûr, aucun porte-monnaie miracle avec l'argent nécessaire n'est arrivé dedans...
Nous sommes allé en direction du magasin. La vendeuse présente vint nous voir rapidement avec un air soucieux sur le visage.

"Vous avez encore perdu vos uniformes ? Cela devient une habitude chez vous..."

"Ben c'est que..."

Qu'est-ce qu'on pouvait dire à ça ? Comment trouver une excuse plausible au fait de perdre un uniforme ? Il n'y en avait pas et la vendeuse se contenta de pousser un léger soupir avant de tourner les talons.

"Prenez vos tailles. Je contacterais vos parents pour le paiement ne vous inquiétez pas. Changez-vous et aller vite en cours avant d'avoir des problèmes."


"Merci mademoiselle."


Je ne me le fis pas dire deux fois. Hésitant en revanche sur la taille à prendre à cause de la qualité du tissu. Je dus faire discrètement un essayage en passant ça pour un simple changement pour trouver la bonne taille. Et forcément, point de vu gabarit asiatique, j'ai dû prendre du XXL. Et mon air boudeur face à ce détail semblait bien faire rire Draven...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cris-morkaj.kanak.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mangame story   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mangame story
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Into the darkness
» [Blog] Short-story : Winter tale
» [Blog] BIONICLE story
» Sermons story
» [Série Tv] American Horror Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rp / feuille par internet :: Partie rp :: RP sur nos mangas préférés-
Sauter vers: